Get Adobe Flash player

<p>Une Vie De Voleuse</p>

Une Vie De Voleuse

Une enfance passée en Roumanie et en Bulgarie, mêlée à une écoute acharnée des vieux Stones, Patti Smith, puis plus tard Jeff Buckley, et Lola invente “Leva” en 2001.Les chansons naissent dans sa chambre, puis Lola Lafon & Leva grandissent dans les cafés, les petites salles, les concerts de soutien, un peu partout. Un belge à la guitare et aux samples (Olivier Lambert), un serbe (Ivica Bogdanic)à l’accordéon, un français (Julien Rieu de Pey) à la basse, une franco-biélorusse au chant... Tous d’accord pour traiter les compos en français comme les reprises de traditionnels roumains : guitare folk rock et accordéon balkanique sur des samples ténébreux de Prokoviev, entre autres.On parle de leurs concerts “incandescents”, terriblement contagieux, mêlant les notes aux mots et les émotions àune rage “impossible à négocier”. Lola Lafon parle français, roumain, bulgare, mais le tout ressemble à la bande son d’une époque remplie de rêves, de peurs, de doutes. Et si les textes de Lola sont intimistes, ils ne sont résolument pas quotidiens. Percutants pour certains, ils reflètent peut-être l’époque mais alors “à la manière d’un bouclier et pas d’un miroir”. (Marina Tsvetaïva)