Get Adobe Flash player

<p>Let's Have A Party</p>

Let's Have A Party

Rock n' Roll Latitude

Wanda Lavonne Jackson est née le 20 octobre 1937 en Oklahoma à Maud, petite ville au sud-est d’Oklahoma City. Elle est l’enfant unique de Nellie et de Tom Jackson. Nellie, originaire de Franklin County dans le Tennessee est très croyante et pratiquante et pour l’heure « femme au foyer ». Tom, travailleur agricole, est passionné de country music et musicien occasionnel. Il joue du piano et parfois de la guitare ou du violon au sein d’un groupe semi-professionnel certains week-end dans quelque bar de la ville. La grave dépression qui va frapper l’Oklahoma suite à l’importante période de sécheresse va bientôt priver Tom Jackson de toute ressource. En 1941, via la fameuse Route 66, il gagne la Californie et s’installe dans un premier temps avec femme et enfant à Los Angeles où il a trouvé pour trois mois un emploi de « barbier ». Mais Tom Jackson est loin d’être le seul migrant dans la cité des anges en cette période de récession généralisée. Il entraîne alors sa petite famille à Bakersfield à 180 km au nord de Los Angeles. Le choix de cette destination n’est sans doute pas dû au hasard car Bakersfield est considéré comme l’un des trois principaux fiefs américains de la musique country (après Nashville & et l’état du Texas). On parle même d’un « Bakersfield Sound » dont les héraults pour les années cinquante et soixante sont notamment Buck Owens, Wynn Stewart ou Merle Haggard. Tom retournera aux durs travaux des champs et acceptera alors tout type de tâches passant à sa portée. Wanda est une enfant enjouée qui pratique le chant à l’église avec beaucoup de ferveur et affiche de manière très précoce de sérieuses dispositions pour toute sorte d’activités artistiques. Monsieur et madame Jackson seront particulièrement attentifs aux prédispositions de leur fille pour le chant et feront tout pour l’encourager et la stimuler. Tom lui fait profiter de sa collection exhaustive de disques de Jimmy Rogers dont il est un inconditionnel. Le couple ne rate aucune opportunité d’assister, accompagné de leur progéniture, à tous les concerts de musique country organisés dans la région. Dès l’âge de 5 ans, Wanda Jackson, se passionne pour les répertoires d’Hank Thompson, de Bob Wills, de Spade Cooley ou de Tex Williams. Elle confiera plus tard que sa véritable première idole était alors Rose Maddox, chanteuse et violoniste du quintet The Maddox Brothers & Rose. Wanda lui enviait autant sa prestance que ses costumes fantaisistes et colorés. C’est à Rose Maddox qu’elle doit la révélation de sa véritable vocation : devenir chanteuse et tenir le devant de la scène. Ses parents vont tout faire pour permettre la réalisation de ce « rêve de petite fille ». En 1943, Tom lui achète une guitare, lui en apprend les premiers rudiments, l’aide à se constituer un répertoire, l’accompagne parfois au violon et l’invite à apprendre le piano et à lire la musique. La première chanson qu’elle connaîtra par cœur sera Lovesick Blues de Hank Williams, un des plus gros succès de la saison 1948/1949. Wanda nourrit une passion immédiate et quasi exclusive pour sa guitare qui ne la quitte plus. À partir de cet instant son amour pour la musique va se radicaliser.

    Wanda Jackson - Interprète