Get Adobe Flash player

<p>So What?</p>

So What?

Miles Davis aura toujours été à l’avant-garde du jazz, traversant les révolutions du be-bop, du cool et du jazz modal comme un météore, cherchant toujours à échapper à l’enfermement stylistique. « Il ne suffit pas de jouer toutes les notes », disait-il, « il suffit de ne jouer que les plus belles ». Sonorité épurée, jeu minimaliste et abstrait, son approche de la musique fait penser à la manière de peindre de Picasso dans la succession des périodes qui le conduiront à un blues sublimé dans une concentration extrême d’énergie et une expression épurée.