Get Adobe Flash player

<p>L'eau vive</p>

L'eau vive

Le siècle d'Or

Les chansons de Guy Béart traitent de sujets forts tels que l'égalité, le racisme, l'intolérance. On peut lui reprocher une certaine naïveté, qui peut aller jusqu'à friser la maladresse, mais certainement pas un manque de cœur et de compassion. La couleur est présente dans un nombre important de ses textes, comme un résidu de son enfance autour de la Méditerranée. Béart est le chanteur d'une joie de vivre simple et généreuse, affective et tendre, qui contraste singulièrement avec la violence du monde moderne. On ressent une délicatesse presque fragile dans son écriture. Là où Brassens, Ferré et Nougaro induisent une virilité forte et véhémente, là où la poésie de Brel cherche vainement une issue au désespoir, celle de Béart reste fragile, tendre, délicate, lumineuse, chaleureuse, presque maternelle, fraîche et vivifiante.

    Guy Béart