Get Adobe Flash player

Lautcha

Lautcha

Dussions-nous froisser la modestie de Tchavolo, de l’aveu de tous les musiciens qui œuvrent dans la mouvance de Django Reinhardt, comme de celui de tous les spécialistes de cette musique et de tous les amateurs qui ont eu un jour ou l’autre l’occasion de l’entendre, Tchavolo Schmitt est le plus grand guitariste (musicien) manouche en activité. Ce « le plus grand » n’a rien à faire avec un quelconque étalonnage de sa technique instrumentale. Si Tchavolo est le plus grand c’est parce qu’il semble être le premier dépositaire en activité de tous les secrets d’un art fait d’instinct et d’inspiration spontanée. Quand Tony Gatlif choisi pour son film SWING l’acteur devant incarner le « professeur de guitare » de son jeune héros taraudé par la musique manouche, il fait appel sans l’ombre d’une hésitation à Tchavolo.
Qu’il nous soit permis ici de citer un court extrait du livre* que Patrick Williams a consacré à Django Reinhardt et dont nous recommandons l’indispensable lecture à tout amateur de musique : « Certains musiciens parmi les meilleurs (et puisqu’en écrivant cela nous pensons à Tchavolo Schmitt, disons : le meilleur) ne donnent leur pleine mesure que dans ce contexte là (celui de la communauté manouche – NDA). Il faut la musique mais il faut aussi la fraternité, le vin … Il arrive qu’en ces occasions, Tchavolo, qu’il décompose et recompose les motifs reinhardtiens avec une flamme sans égale ou qu’il active la toupie folle des valses qu’il affectionne, donne l’impression d’inventer la tradition brute d’où Django serait venu : c’est comme si soudain nous retrouvions Django hors de Django – Django en deçà de Django : un territoire en ébullition. »