Get Adobe Flash player

<p>Swing from Paris</p>

Swing from Paris

Jazz Characters

(1910 - 1953) Jean Baptiste Reinhardt, dit Django, est né à Liverchies en Belgique en 1910 dans une famille de manouches itinérants. Il apprendra d'abord le banjo puis la guitare dont il jouera d'oreille. Il commença par accompagner des accordéonistes dans les bals musette, tout en faisant la manche avec son frère quand il le fallait. En 1928, atrocement brûlé dans l'incendie de sa roulotte, il aura la main gauche atrophiée mais il surmontera ce handicap avec une force de caractère rare pour devenir un virtuose de la guitare. Son immense succès démarre en 1931. Très vite, le tout Paris des arts et lettres l'adule, en particulier Jean Cocteau et Robert Delaunay. Au début des années trente, il fait la rencontre d'un jeune et très talentueux violoniste qui allait devenir son complice et son ami : Stéphane Grappelli. Ils dynamitèrent alors l'orchestre du Hot Club de France qui allait devenir leur orchestre. Le jeu de Django mélange le swing jazz à la rugosité de la rythmique manouche. Il est brillant, frais, swinguant, étincelant, vif, émotif, explosif en même temps que léger, élégant, musical, d'une dextérité exceptionnelle mais surtout d'une aisance et d'une facilité incroyables, comme le jeu si énergiquement décontracté de son alter ego Grappelli. A eux deux, ils auront fixé le répertoire de ce style musical qui n'évoluera plus après eux, malgré les nombreux guitaristes plus ou moins doués qui essayeront de profiter de l'engouement du public pour ce genre musical si particulier. Sans références antérieures, sans véritables disciples, Django aura sorti la guitare manouche des roulottes pour la faire rutiler à la face du monde entier, il est la seule référence de ce style de musique qui allie l'héritage du jazz afro-américain aux rythmes et aux accents de l'Europe orientale. Il est mort à Fontainebleau en 1953.