Get Adobe Flash player

Swing from Paris

Swing from Paris

«Les Pommes ? Il ne leur manque que la parole ! » me confiait récemment, Maurice, un ami parisien natif de Belleville « Comme Tchavolo !.. Je pourrais être son père ! » se plait-il à me rappeler à chacune de nos rencontres. Maurice est né en 24, il va sur ses 84 printemps. Selon son expression, il «perche» Rue des Pyrénées... Son fief, c'est le triangle Boulevard de La Villette / Rue de Belleville / Avenue Gambetta. Plus parisien que lui, tu meurs !
Il n'a jamais passé les limites du périf: «même à l'arrivée des Fridolins, sauf pour aller aux puces !» se vante-t-il.


Je rassure Maurice : «Ils ont pensé à toi Les Pommes, leur nouvel album est consacré à Paris et ils chantent une chanson rare de Jean-Roger Caussimon (Paris Jadis)». «Je l'ai bien connu, moi Caussimon» rétorque Maurice «J'allais l'écouter au Lapin Agile sur La Butte : Voyant tes remous tes ressacs tout au long du quai rectiligne / A mon tour je t'avais cru digne de m'écouter vider mon sac» Maurice connaît plus de 500 chansons sur Paris, c'est lui qui le prétend.

«Il faut leur dire de chanter Ferré à tes Pommes» insiste Maurice en entonnant : «Paname, on t'a chanté sur tous les tons. Y'a plein d'paroles dans tes chansons» La prochaine fois Maurice, la prochaine fois, Maurice est sceptique, il insiste «Titi d'Paris/ J'suis d'par ici/ Quand j't'aurais dit/ Que j'suis d'Paris/ T'auras compris».
Ils sont valeureux mes Pommes, Maurice, mais ils ne peuvent pas tout faire. et puis Caussimon, Lemarque, Trénet, Aznavour, Ulmer, Legrand sans oublier Django & Grappelli au même programme c'est déjà copieux. C'est du sérieux Maurice, Les Pommes de ma Douche, c'est pas des dilettantes ces gaziers-la, et le sérieux ça prend du temps.