Get Adobe Flash player

<p>Wurdah Ïtah</p>

Wurdah Ïtah

Wurdah Ïtah est le second mouvement d'un tryptique intitulé Theusz Hamtaahk. Au moment de sa réalisation, seul le troisième mouvement, Mëkanïk Dëstruktïw Kömmandöh, était enregistré. Christian Vander, dans les textes de cette édition, nous raconte en quelles circonstances il fut amené à enregistrer sa trilogie à l'envers et à ne la réaliser sur disque, dans son intégralité, que dans le courant de l'année 2000 ! Etonnamment ce disque présenté sous le nom de Christian Vander aura toujours été considéré par le premier cercle des « initiés » comme un album de Magma. L'enregistrement est réalisé par seulement quatre des sept membres du groupe de l'époque. Manquent à l'appel, Claude Olmos, guitare, Michel Graillier et Gérard Bikialo, claviers. Quel destin étrange que celui de Wurdah Ïtah qui aurait pu naître dès le printemps 1971, une fois encore en marge du Magma de l'époque ! Lors d'un concert unique au Gibus, Christian Vander, piano et chant, Klaus Blasquiz au chant, René Garber à la clarinette basse, Clément Bailly et Doudou Weiss batteries, en proposaient une lecture acoustique et sans bassiste, qui laissa le public présent dans un état de tétanie. Rendu muet par la puissance d'une ouvre et la sauvage détermination de ses exécutants, les quelques dizaines de chanceux présents ce soir là, ont-ils pris conscience un jour d'avoir assisté à un instant unique ?