Get Adobe Flash player

<p>Grandes figures du flamenco, vol. 1</p>

Grandes figures du flamenco, vol. 1

Pepe de la Matrona

Collection dirigée par Mario Bois
"Le chant est superbe. Il est basé sur un tétracorde dorien du genre diatonique syntonon tel que défini par Aristoxène de Tarente. L'harmonisation à la guitare est naturellement tonale et la rythmique est tirée d'un fond local. Il faudrait donc imaginer cette musique sans l'accompagnement (c'est l'intérêt de la famille des chants sans guitare}. Cette musique est apparentée, du point de vue du traitement technique de la voix et de son esthétique, au chant japonais tel que chante aux XIième et XIIième siècles accompagné par cette sorte de luth qu'est le biwa. Je la vois également apparentée au chant traditionnel de l'Inde (tel que nous le restituait, il y a quelques 20 ans, les frères Dagar), au chant crétois traditionnellement accompagné du luth, au chant des moines du Mont Athos, au chant des réfugiés grecs d'Asie Mineure dans les années 1920 (qui avaient aussi conservé une langue plus archaïque). Enfin ce chant s'apparente très probablement aussi é la musique d'Europe centrale et occidentale qui fut occultée dès le IX" siècle par le chant simplificateur de l'église chrétienne. Ce chant devrait être enseigné dans les écoles de chant."
Ianis XENAKIS

    Pepe de la Matrona