Get Adobe Flash player

<p>L'histoire du Piano Jazz (1899-1958)</p>

L'histoire du Piano Jazz (1899-1958)

Coffret de 25 CD

L'histoire du piano dans le domaine du jazz - jusqu'à la période des remises en cause et de la révélation d'autres générations au début des années 60 - se divise en une dizaine de compartiments stylistiques qui vont se révéler, se poursuivre et s'entrecroiser tout au long de ce voyage sonore historique et esthétique, de plus d'un demi-siècle, chargé de fortes ou charmantes créations.
Ce que nous vous proposons ici est, pour le moment, absolument unique dans le domaine de l'édition phonographique des musiques de jazz : une histoire jouée au piano par des créateurs, des interprètes, des improvisateurs qui ont un demi-siècle d'existence quasi éternelle. Certains sont encore vivants, d'autres nous ont quitté assez récemment, souvent en pleine gloire.
En 524 gravures diverses, ce qui représente plus de 32 heures de musiques originales, nous allons suivre un vaste domaine où, du ragtime (musique pianistique adoptant des thèmes et des formes afro-américaines au travers d'une technique de jeu européenne) aux premiers frémissements du free jazz (voulant tout remettre en cause d'un passé voué au spectacle et à la danse) le jazz se construit, se diversifie et conquiert des publics curieux du monde entier.
Pour vous proposer l'abondance, nous sommes allés dans tous les domaines expressifs. Si dans les derniers disques de cette série nous avons des rencontres si diverses que l'ennui en est balayé, nous trouvons dans les premiers une démarche si unitaire qu'elle peut sembler répétitive ou lassante. Il n'en est rien. Pour bien s'en apercevoir, il n'est que de ne pas les écouter tous à la suite. Quelques petites pauses s'imposent pour en retirer plus de satisfactions.
Scott Joplin n'est pas Eubie Blake, James P. Johnson n'est que le père lointain de Fats Waller. Les 16 pianistes que nous avons ici sur notre premier disque en enregistrement direct (médiocrement acoustique) ou par le canal de bandes perforées pour piano mécanique, ont tous des histoires sonores multiples à nous offrir. Ne gâchons pas notre plaisir en surchargeant leur écoute. L'important est qu'ils soient là, tant pianistes que compositeurs, bâtissant ce qui deviendra le Jazz, via le Dixieland, le Swing, le Be-Bop et toutes les chapelles ardentes qui leurs succéderont.
Prenez votre temps pour de bonnes écoutes. C'est le piano, instrument roi : piano bastringue, piano droit de bar ou piano à queue de concert qui vont vous raconter l'une de leurs plus belles aventures sous les doigts de tremblants autodidactes ou magistraux seigneurs du clavier : celles du jazz naissant puis du jazz triomphant.