Get Adobe Flash player

<p>Jazz Odysse</p>

Jazz Odysse

Pour donner vie à ses compositions, Philippe Laudet a résolument fait le pari de la jeunesse : il s’est entouré d’une douzaine de jeunes musiciens de la scène toulousaine à qui il offre un socle d’expression en leur composant des pièces sur mesure.

L’image de l’Odyssée invite aux voyages, à l’évasion, comme un navigateur s’enrichit après chaque escale dans des terres lointaines.
Le vaisseau (l’orchestre) : Le Jazz Odyssée, deux trompettistes, deux trombonistes, trois saxophonistes et une section rythmique composée d’un batteur, d’un percussionniste, d’un contrebassiste également chanteur, d’un guitariste, d’une chanteuse et de Philippe Laudet lui-même qui passe du piano à la trompette, tout en dirigeant l’orchestre comme pour indiquer le cap.

Le paysage (la scénographie) : une musique originale, c’est bien. Avec une symbolique graphique, c’est mieux. Un orchestre en forme de navire ou de vaisseau spatial, naviguant dans le bleu de l’océan, à moins que ce ne soit le bleu du ciel ou le bleu nuit de l’espace...

La trajectoire, le cap (la musique) : "Pour savoir où tu vas, regarde d’où tu viens". Ce proverbe Wolof (Sénégal) illustre à lui seul la trajectoire du Jazz Odyssée. Fort d’un héritage où se mêlent tradition et modernité, d’une écriture riche qui ne se laisse déborder que par la liberté laissée aux improvisateurs et du refus d’être enfermé dans une quelconque étiquette, les musiciens vous emmènent au gré des alizés et des éphémérides sur les rives du Jazz, Funk, Soul, Bossa nova, Calypso... Qu’importe l’étiquette du moment que le cocktail est bon. Et méfiez-vous des mentions trompeuses sur l’étiquette de la fiole ramassée sur la plage, des fois qu’un bon génie s’y cacherait...

    Philippe Laudet - Interprète