Get Adobe Flash player

John Coltrane

John Coltrane

John William Coltrane naît à Hamlet (Caroline du nord), le 23 septembre 1926. Il commence à apprendre le saxophone alto à 13 ans dans une fanfare de scouts, puis dans celle de son régiment à Hawaï (45 – 46), avant de jouer du Rythm’n blues avec Eddie Vinson. En 1948, il rencontre Al Percy et Jimmy Smith, joue dans l’orchestre de l’Apollo de Harlem et rencontre Howard McGhee et Philly Joe Jones. En 1949, il rejoint la section de anches de l’orchestre de Dizzie Gillespie, puis joue avec Lonnie Slappery, Gay Cross, Johnny Hodges et Earl Bostic.

 

En 1955, il intègre le quintette de Miles Davis, aux côtés de Red Garland Philly Joe Jones et Paul Chambers,  joue avec Monk puis avec Miles en sextette. En 1960, il crée son propre quartet avec Steve Kuhn, Steve Davis et Pete LaRoca. Cette formule est celle qui lui convient le mieux et semble trouver sa composition « idéale » avec McCoy Tyner (piano), Elvin Jones (drums) et Jimmy Garrison (basse). Trane va ainsi parcourir le monde, dans le même temps où son inspiration lui fait s’éloigner du hard bop pour le free jazz et la new thing. Il développe ses conceptions stylistiques en intégrant des musiciens comme Eric Dolphy, Pharoah Sanders et Rashied Ali, jusqu’à sa mort (cancer du foie), à l’hôpital de Huntington le 17 juillet 1967.

 

Sa musique renvoie aux ragas hindous autant qu’aux pulsations africaines, comme un mantra qui réunirait dans une même flamme l’inconciliable, la violence et la paix. Spontanée autant qu’exaltée, elle combine dans le vertige de ses nappes sonores modestie et ferveur, cheminant dans un labyrinthe où se croisent le plaisir, le rêve et la peur, la transe et la transcendance, le bouillonnement et la quiétude, jusqu’au sublime. Coltrane est ainsi le saxophoniste ultime, musicien total et référence absolue et incontournable pour la postérité, sans doute à jamais.

discography

concerts