Get Adobe Flash player

Claude Tissendier

Claude Tissendier

Claude Tissendier suit des études classiques de clarinette et saxophone au conservatoire de Toulouse (1969-1975), tout en s’initiant au jazz dans plusieurs orchestres régionaux. S’installe à Paris en 1977 et entre aussitôt dans le Grand Orchestre de Claude Bolling qui regroupe les meilleurs musiciens français. Musicien de pupitre, il a l’occasion de jouer avec plusieurs grands orchestres : Ornicar, Gérard Badini, Dany Doriz, Swing Limited Corporation, Jean-Loup Longnon, François Laudet ainsi que les petites formations d’Irakli, Dany Doriz, François Biensan...

Il fonde en 1983 un Sextet recréant la musique du légendaire John Kirby, "The biggest little band" 1940. Il grave à cette occasion son premier disque : "Tribute to John Kirby" qui reçoit le Prix Sidney Bechet 1987 (Académie du Jazz) et le prix du meilleur disque de Jazz français 1986 (Hot Club de France). Il créé en 1987 l’orchestre Saxomania, composé de quatre saxophones et d’une section rythmique, qui interprète le répertoire du jazz, du swing au be-bop, sur des arrangements originaux.

Les enregistrements de ce groupe seront des rencontres avec quelques grands maîtres du jazz :

- Benny Carter (1988)

- Spike Robinson (1989)

- Phil Woods (1991)

- Guy Lafitte (1993)

- Clark Terry (1995)

 

Ces disques seront couronnés du Prix Bill Coleman 89, du Prix du meilleur disque de jazz français 88 et d’un Django d'or 1996. Création en 1993 du Quartet Swingtime en hommage à la musique de Benny Goodman. Création en 2002 du Tentet Hampton vibrations en hommage à Lionel Hampton.
Prix du Hot Club de France 2002 (Catégorie Moyenne formation) pour le disque Hampton Vibrations.

Création en 2006 de l’orchestre City swing 6tet (orchestre swing des années 40/50).

discography

concerts