Get Adobe Flash player

Elise Caron

Elise Caron

Le parcours d’Élise Caron est, à son image, éclectique. Après une formation très classique (CNR de Rouen, CNR de Boulogne Billancourt, CNSM de Paris) en art lyrique, art dramatique et en flûte traversière, Elise Caron décloisonne les genres et s’aventure dans des domaines très variés.

C’est ainsi qu’elle mène de front, qu’elle a têtu, une carrière de chanteuse dans l’univers feutré de la musique contemporaine et l’univers du théêtre. Elise a également suivi la route buissonnière du cinéma - où elle a joué sous la direction de Diane Kurys ("Cocktail Molotov" en 1980) et de Liliane de Kermadec en 1981, et doublé la voix chantée de "Jeanne et le garçon formidable", ainsi que celle de la télévision, avec de nombreuses participations dans des téléfilms. Chanteuse, elle l’est, par essence, mais sans qu’aucun style ne puisse défintivement la résumer.

Son parcours en ce domaine s’est ainsi peu à peu de enrichi de compositions personnelles telles que "Chansons pour les petites oreilles", spectacle puis disque éponyme (2003). Sa discographie témoigne de ces multiples collaborations: avec Denis Chouillet "Lerapatirole" (96), Albert Marcoeur "Plusieurs cas de figures" (2001), Michael Rissler "Orange" (2000), Vincent Bouchot "The Pizza Problem" (1999) et avec l’ONJ dirigé par Denis Badault : "Bouquet Final", "Monk Mingus Ellington" et "A plus tard".

discography

concerts